Enseignement et colonisation dans l’Empire français

Docteure en his­toire contem­po­raine, elle a sou­tenu en 2008 une thèse inti­tu­lée « Viêt Nam 1918-1945, genre et moder­nité : émergence de nou­vel­les per­cep­tions et expé­ri­men­ta­tions ». Elle tra­vaille sur l’his­toire des fem­mes et du genre et l’émergence d’une élite fémi­nine liée à l’ensei­gne­ment colo­nial. Elle a publié : « La famille viet­na­mienne. Point de repère dans les tour­men­tes ? », in DOVERT S. et DE TREGLODE B. éd., Viêt Nam contem­po­rain, Paris, les Indes savan­tes, 2004, rééd. 2008 ; « Femmes viet­na­mien­nes pen­dant et après la colo­ni­sa­tion fran­çaise et la guerre amé­ri­caine : réflexions sur les orien­ta­tions biblio­gra­phi­ques », in HUGON A. éd., Histoire des fem­mes en situa­tion colo­niale, Paris, Karthala, 2004.