Enseignement et colonisation dans l’Empire français

Historienne, spé­cia­liste de l’his­toire des fem­mes et du genre, elle tra­vaille sur l’éducation des filles en France et dans les colo­nies à l’époque contem­po­raine. Elle tra­vaille actuel­le­ment sur une ins­ti­tu­trice fran­çaise qui a fondé la pre­mière école pour jeu­nes filles musul­ma­nes à Alger en 1845. Depuis quel­ques années elle s’inté­resse aux ensei­gnan­tes fran­çai­ses qui expor­tent un modèle d’ensei­gne­ment fran­çais hors de métro­pole. Parmi ses publi­ca­tions qui trai­tent de cette thé­ma­ti­que : Les bour­geoi­ses au pen­sion­nat. L’éducation fémi­nine au XIXe siè­cle (tra­duc­tion de l’amé­ri­cain par Céline Grasser), Rennes, Presses uni­ver­si­tai­res de Rennes, 2007 ; « Telling Stories about the Colonies : English and French Women in Algeria in the 19th cen­tury », Gender and History, avril 2009 ; « Décrypter le regard natio­nal : voya­geu­ses anglai­ses et fran­çai­ses en Algérie » dans Le voyage au fémi­nin. Aspects his­to­ri­ques et lit­té­rai­res (XVIIIe-XXe siè­cles), éd. Nicolas Bourguinat, Strasbourg, Presses uni­ver­si­tai­res de Strasbourg, 2008, p. 89-106 ; « Questioning National Models : The History of Women Teachers in a Comparative and Transnational Perspective », Women’s History Review, 2009.